Présentation

N'hésitez pas à faire votre présentation...

Présentation

Message par 20cent » 19 Nov 2012, 04:20

Bonjour à tous !
Faisant partit de la plus grande entreprise de France depuis le mois de Juillet 2012 (Pôle emploi) je m'intéresse de près à votre profession, j'ai fais une petite enquête sur la profession passion auprès de divers entreprise basé autour de Paris, Monaco, Lyon et j'ai entendu tout et son contraire :? De belles histoires comme celle de Julien Bougeois, et d'autres beaucoup moins comme celle d'un scaph amputé à Chatou. J'ai tout de même lancé mon dossier d'inscription à l'INPP, et j'ai envoyé mon dossier à l'organisme de financement pour la classification, et j'attends la réponse.
Je trouve dommage que des journées "découvertes" ne soient pas organisées pour faire connaitre l'activité. J'ai l'impression de m'immiscer dans une secte ;)
Mis à part de beaux reportages sur l'école il est difficile de connaitre la réalité du métier, l'évolution possible, la reconversion parce que je ne me vois pas scaphandrier dans 20 ans... Je nage un peu en eau trouble.
Tout comme votre statut. Tout à l'air assez compliqué tant qu'on ne possède pas cdi. La couverture sociale est-elle inexistante pour les freelances et intérimaires ?
Pour être franc avec vous, je sors d'une imprimerie ou j'ai eu 16 ans d'activité avec ses grosses journées (des fois 20h) et ses petites (3h) et je ne peux plus retourner dans un entrepot industriel, le travail à la chaine ect. Et me voilà à bientôt 36 ans dans un secteur sinistré avec un CAP - BEP construction topographie. Et à mon avis c'est le bon moment de changer de voix, de retourner vers ma formation initiale avec un peu de passion en plus, je suis célibataire, pas d'enfants. Ce coté nomade me séduit et les aventures de plateformes pétrolières m'attirent encore plus que ça.
Mais est ce que cela reste réellement accessible ? Ne retrouve t-on pas que la crème des scaphs sur ces plateformes ? Quel est le taux de demande par rapport aux places disponibles ? Et n'est ce pas un peu le rêve de tous les scaphs ?
J'aimerai aussi éclaircir un point non moins important, la rémunération moyenne. Un scaph CDI chez CTS tournerait autour de 1800€/m... Je vais peut être vous parler d'un truc de dingue :o le 13ème mois (voir plus) n'existe pas dans votre profession ? Je faisais une moyenne de 30000€/an dans l'imprimerie. Est ce utopique de penser maintenir ce rythme de vie et pourquoi pas évoluer ?
Je suis peut être sur mon nuage en ce moment avec pleins de fausses belles idées alors n'hésitez pas à me confondre à la réalité. J'aimerais pouvoir visiter quelques chantier pour me rendre compte par moi même, mais est ce réalisable ? Je vis sur Paris et je peux me déplacer pour me rendre compte des difficultés que je vais rencontrer.
On m'a parler de "spécialisation" (plongeur - soudeur - inspection -relevé de batimétrie) mais est ce vraiment necessaire dans la profession ? Parce que je n'ai jamais touché un poste a souder de ma vie :roll: Est il obligatoire d'avoir une formation de soudeur pour se retrouver sur une plateforme, vers quel spécialité devrais-je me tourner ?
Bon je vais arrêter avec mes questions parce que même moi ça me rend dingue :lol: J'ai tant besoin de voir pour me rendre compte vers où je m'aventure et je ne connais rien a ce métierJe vous remercie d'avoir pris le temps de me lire @ bientôt
20cent
 
Message(s) : 1
Inscription : 19 Nov 2012, 03:01

Re: Présentation

Message par Anaconda » 15 Fév 2013, 14:32

Salut a toi

on a qu une putain de vie , tu as raison de te lancer, si c est ton desir
les diplomes les plus recherches pour bosser a l export dans le secteur petrolier sont les licences de d inspections sous marine, le controle non destructif ndt
tu peux les passer en france a l apave, a l is, a l inpp, mais le diplome ndt le plus courant actuellement est le seaswip 3.1 et 3.2 qui se passent en Grande Bretagne, en Afrique du Sud ou en Thailande
pour faire de la simple inspection visuelle, du controle de soudures et de structures metaliques en generale, du controle de protections cathodiques....pour sa il n est pas necesaire d etre soudeur, mais tu as des paves de docs a apprendre par coeur , il faut etre scolaire...ce qui n est pas mon cas...lol ;) , lance toi si tu le desir , c est un metier passion
Renaud
Anaconda
 
Message(s) : 16
Inscription : 04 Sep 2008, 16:09

Re: Présentation

Message par Franck » 18 Fév 2013, 09:49

Salut a toi futur Scaph,
Si tu as le gout de l'effort, que tu peux bosser dans le noir,que tu n'as pas trop d'attache et que tu es pret a vivre une aventure hors du commun vas y lance toi.
Effectivement tu connaitras les joies de l'interim avec des payes interressantes auquelles tu devras retirer tout un tas de dépenses du genre visite médicale, combinaison, jalattes et souris et biensur logement qui rendent la paye déjà moins attractive.Qui plus est c'est un métier sans risque! donc pas de prime de risque, par contre si tu contractes un credit, les banquiers eux te majorent les traitent car dans leurs tableaux excel c'est un métier à risque , va comprendre à la fin c'est toi qui casque ! Tu devras te créer un reseau afin de pouvoir sauter de chantier en chantier en réduisant les chances d'etre a la soupe pendant les creux d'activités, mais la il faudra compter sur la sélection naturelle qui sévit dans ce métier. Tu devras etre tres disponible et ne pas trop faire la fine bouche sur le type de travail (pas sur la paye !). Avec un peu de chance et beaucoup de volonté hormis la compétence biensur, tu pourras peut etre avoir ta place en offshore ou la selection est deja plus dure et pousse un peu a te surqualifier en permanence, en meme temps les places sont chères ça permet de préserver une certaine sélection.
Tu rencontreras des hommes volontaires, exceptionnel et fiers de leur métier. Chacun a des histoires plein la tête (qui n'a pas eu chaud aux fesses hein messieurs ?) et leur expérience te seras plus que profitable.
Je te souhaite bonne chance et je profite de cette réponse pour rendre hommage a tous les scaphandriers de france dont le métier est a des années lumieres d'etre reconnu a la hauteur de se qu'il le devrait.
Bon courage a tous et restez soudés, l'unité sera votre force.(...bande de requins!)
Image
-Toi le Marseillais tu es un crocodile, lui dit l'ancien
-Mais pourquoi un crocodile ??? répondi le jeune
-Mais c'est parce que tu as une grande gueule avec des petites pattes!!!
Avatar de l’utilisateur
Franck
 
Message(s) : 11
Inscription : 13 Déc 2012, 15:21
Localisation : Marseille

Re: Présentation

Message par luc » 06 Fév 2014, 22:01

A l'heure qu'il est tu as du te faire une idée (j'ai vu ton message deux ans après que tu l'ai publié mais ça peut servir à d'autres)J'espère que tu vas persévérer car c'est un vrai métier qu'il faut exercer tant qu'on est jeune. On en apprend tous les jours dans celui là, même si "devenir chef de plongée" (l'ancien qui supervisait au sec...et gagnait plus) était le nec plus ultra". Il faut arrêter quand tu en auras marre, sinon viennent les accidents. De plus en plus c'est Nono le petit robot (le drone) qui fait tout ...Comme nous disaient les instructeurs (d'anciens "palmeurs" qui ne dédaignaient pas le braconnage...): il est plus facile à faire un bon soudeur qu'un bon plongeur !
luc
 
Message(s) : 5
Inscription : 06 Fév 2014, 21:07
Localisation : Saumur (49)


Retour vers Présentations

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron