Etude sur 1692 plongeurs mention A

Etude sur 1692 plongeurs mention A

Message par bluebishop6 » 27 Nov 2011, 00:27

subaquamed.com/ARTICLES/Accidents-de-plongee%20.pdf

( copier-coller dans recherche GOOGLE ou disponible sur subaquamed.com )

Voici une étude du Docteur BARRÉ ,
non finit , car en court ...

Mais nous pouvons y lire çà :


Il y a malheureusement d’autres décès, mais ils ne sont pas pris en compte dans cette étude car il
s’agit de plongeurs que l’on ne suivait pas, on peut citer à titre d’exemple :

. Accident mortel le 24/07/08 de Christophe F (Cl II A) suite à blast lors du découpage de
l’épave du SAHEL dans le Port de Marseille

. Accident mortel de Jean-Christophe C (Cl II A) le 31/03/10 suite à abandon de son
scaphandre à -51 m (Port de Tanger)

. Accident mortel sur l’écluse de DIEPPE en 98/99 ???, suite à aspiration sur vanne
d’équilibrage d’une porte d’écluse.

. Cas Damien H, Classe II A , à Pâques 1983, DCD d’une pancréatite aigue hémorragique en
plongée sur un chantier à LAVERA.


Le débat est ouvert .
À l'heure où les mentions A fuit le cabinet du Docteur BARRÉ , à cause du prix .
Voici que ceux-ci n'apparaissent pas sur les études CMS .

Voilà une nouvelle voie de réflexion !!
Car pour nous ...
F , C et H ne sont pas des initiales ,
ce sont des noms ,
des noms de collègue , de copain ...

Bonnes bulles
Nicolas

Pourquoi , tous les scaphandriers faisant leurs visites hyperbares autres que CMS ,
pourraient demander que leurs médecins hyperbares ce mettent en contact avec le CMS ,
les protocoles d'examens étant les mêmes ???

Le CMS étant l'entité la plus représentative , part le nombres de plongeur suivit ( toutes mentions confondues ) .
Il reste référence auprès des autorités , donc consultatif dans les réformes .
bluebishop6
 

Re: Etude sur 1692 plongeurs mention A

Message par bluebishop6 » 02 Déc 2011, 10:53

Merci d'avoir ouvert le débat

Pour info les scaph mention A ne fuient pas le CMS, puisque le nombre suivi a augmenté en 2011

Le reproche qui nous est fait est le prix de la visite, il faut savoir que ceux qui payent moins cher passent soit par une visite tronquée où tous les examens ne sont pas faits comme chez certains médecins généralistes dont le plus connu est à Marseille dans les locaux d'une école de plongée soit par une visite payée en fait par la sécurité sociale ce qui est totalement illégal puisque la SS est une assurance maladie et non une médecine de prévention.

C'est pour cela que l'on a toujours essayé de faire payer les employeurs comme cela se fait avec la convention que l'on a signée avec les ETT qui placent de nombreux plongeurs.

Nos prix sont moins cher que ceux qui respectent cette règle comme HIA Toulon, mais devant une concurrence déloyale on ne peut rien faire.

Il faut savoir que chez nous il y a de vrais dossier avec un suivi complet et des archives remontant à plus de 30 ans. Demandez un dossier fait chez un médecin généraliste, on ne retrouve aucune tracabilité. Que ferez vous pour prouver une maladie professionnelle dans 20 ans ? si vous n'avez pas de dossier, vous n'aurez que vos yeux pour pleurer !!

Cordialement

Philippe Barré
bluebishop6
 

Re: Etude sur 1692 plongeurs mention A

Message par jojo13 » 05 Déc 2011, 17:57

Suite aux nombreux remous suscités et par solidarité avec des amis scaphs que le sujet met dans une position délicate,
je retire mon poste de ce forum au sujet du prix scandaleux de 290 euros de la visite médicale faites par monsieur l'intouchable Barré.....
Je n 'écrirais plus de messages sur ce forum puisque la maturité et l'influence de scaphmotion ne sont pas encore assez grande pour empêcher totalement la pression des lobbys et de certaines personnes que je vomis....
Dernière édition par jojo13 le 18 Déc 2011, 19:23, édité 3 fois.
jojo13
 
Message(s) : 45
Inscription : 01 Mars 2008, 21:07

Re: Etude sur 1692 plongeurs mention A

Message par scaph la grenouille » 07 Déc 2011, 19:54

Cher Philippe,
Tu as gain de cause, le post original est retiré par mes soins....
Disons de l'autocensure..... ;)
Cependant, n'oublies pas les propos tenus précédemment.

Au fait, je ne fais pas partie de la race des vendeurs de visite médicale! :roll:
Je suis un Scaph qui assume ses responsabilités, contrairement à d'autres si tu vois ce que je veux dire.....

Ne te fais pas de soucis, je te raconterais la fin de ma petite histoire le moment venu.... :evil:
Dernière édition par scaph la grenouille le 18 Déc 2011, 23:22, édité 2 fois.
scaph la grenouille
 
Message(s) : 14
Inscription : 16 Nov 2008, 10:27

Re: Etude sur 1692 plongeurs mention A

Message par cms » 13 Déc 2011, 21:22

Bonsoir

Je ne sais pas qui a répondu à mes dires, l'anomymat permets toutes les médisances.

Tout d'abord ce qui a été dit est la copie d'un mail que j'ai envoyé à une personne qui me posait une question, et n'était pas destiné à être publié

Personne n'était nommé personellement, et je ne souhaite pas médire publiquement un confrère

Pour info c'est moi qui suit EMCC et non Ste Marguerite

Je n'ais jamais dit que mes confrères étaient incompétents. J'ai dit qu'une visite qui ne respecte pas la totalité des examens règlementaire en certifiant qu'il ont été fait est forcément moins cher et trompe les employeurs, ainsi que celui qui passe pas la SS est forcément moins cher pour le plongeur mais plus cher pour la société

Contrairement à ce que dit le premier interlocuteur, la seule visite règlementaire pour travailer en intérim est la visite médicale du travail, c'est pour celà que l'on a une convention avec suballiance, scarus, alternance, Estim et d'autres, pour ques ces ETT soient en règle et que dès que c'est possible la facture de la visite soient payées par les ETT.

Ce qu'il y a dans le forfait est ce qui est demandé dans l'arrêté médical de 1991, ni plus ni moins

Je persiste à dire qu'il n'est pas normal que ce soit la sécurité sociale qui paye les visites médecine du travail des plongeurs, certains médecin (ce n'est pas à Marseille !!!) on même fait hospitaliser un plongeur 48 heures pour lui faire son bilan pour qu'il soit pris en charge à 100%.

Tous les centres qui font payer la visite sans passer par la SS, font payer souvent plus cher que chez nous, ce n'est pas sans raison que l'on a plus de 150 entreprises ou administrations comme clientes.

Le plongeurs qui payent eux-mêmes leur expertise travaillent le plus souvent en offshore et ne gagnent pas le SMIC. S'ils ont des crédits c'est pour rembourser l'INPP dont le prix du stage represente plus de 40 visites médicales !!, si on sait qu'il ne reste que 10% des plongeurs qui ont fait l'INPP au bout de 5 ans, c'est plus le prix du stage que celui des visites médicales qui grève leur budget !!

Les plongeurs qui travaillent en intérim se font rembourser leur visite au prorata de leur temps de travail, par ailleurs les plongeurs intérimaires qui payent 290€ à Marseille ont une facture TTC soit 242€ HT, incluant une prise de sang que l'on repaye 30€ au labo, ce n'est pas de ma faute si la médecine du travail est soumise à la TVA. Tout est détaillé en toute transparence sur mon site www.subaquamed.com

Si d'autres confrères veulent faire des statistiques rien ne les en empêche, cette étude avait pour but de défendre la profession devant les inepties que prépare le gouvernement dans la nouvelle règlementation avec l'aide de l'INPP à titre d'exemple : mettre des caissons de chantier mais interdire aux plongeurs de les utiliser, supprimer la Cx30 dans les tables de recompressions d'urgence, permettre aux entreprises d'utiliser n'importe quelle table de plongée à partir du moment où elle aurait été validée dans un pays etc. Je pensais benoitement que cela pouvait intéresser les plongeurs !!

Quant à mon cher confrère qui ne se nomme pas et qui m'attaque frontalement, pour info les radios sont lues par un radiologue, je ne suis pas radiologue, et il ne saurait ignorer qu'il est toujours plus facile en regardant une ancienne radio de retrouver une lésion qui s'est développée entretemps. Avant de critiquer sachons faire le ménage devant sa porte.

Philippe Barré
cms
 
Message(s) : 3
Inscription : 13 Déc 2011, 20:12
Prénom: Philippe

Re: Etude sur 1692 plongeurs mention A

Message par GreenMachine » 18 Déc 2011, 21:29

That's all Folks
I fight for truth and Justice!
Avatar de l’utilisateur
GreenMachine
Administrateur du site
 
Message(s) : 128
Inscription : 27 Jan 2008, 10:55
Localisation : Voiron
Prénom: Eric

Re: Etude sur 1692 plongeurs mention A

Message par scaph34 » 20 Déc 2011, 11:17

t un voleur !!!!!!!
scaph34
 
Message(s) : 3
Inscription : 23 Déc 2008, 12:03

Re: Etude sur 1692 plongeurs mention A

Message par aksionov » 23 Déc 2011, 14:39

scaph34 a écrit :t un voleur !!!!!!!


Pas très malin comme commentaire, même si tu l'estimes justifié! C'est tout simplement ainsi que naissent les procès en diffamation contre les auteurs et le support qui diffuse ces écrits...

En revanche, je rebondis sur un commentaire du Dr Barré, concernant les radios. Effectivement, vous n'êtes pas un spécialiste en la matière et je veux bien concevoir que vous ne puissiez pas examiner une radio comme le ferait un professionnel de la radiographie. Mais dans ce cas, pourquoi l'épreuve d'effort n'est elle pas confiée à un cardiologue? Pourquoi l'épreuve du souffle n'est elle pas confiée à un pneumologue? Pourquoi celle de l'audition n'est elle pas confiée à un ORL? etc... A moins, bien entendu que chaque résultat d'examen soit envoyé individuellement à des confrères spécialistes dans ces domaines particuliers... Mais j'en doute.
aksionov
 
Message(s) : 73
Inscription : 17 Juil 2008, 10:41

Re: Etude sur 1692 plongeurs mention A

Message par jojo13 » 23 Déc 2011, 15:59

Désolé,
mais je suis obligé de rebondir sur ce que vient de dire aksionov, avec qui pour une fois, je partage la même opinion.
Monsieur Barré, pourquoi le test d 'effort est il réalisé dans vôtre cabinet alors que c 'est illégal...
En cas de problème, quel est le protocole de réanimation mis en place part vos soins ?
Les tests a l 'effort doivent être réalises en clinique ou en hôpital.
De plus , vous dites que vous suivez les plongeurs d'EMCC, bien sûr , je le sais .
Mais mon post ne parle pas des plongeurs salariés ( qui ne représentent que peut être 30 % de notre profession ) mais des free lances ( enfin intérimaires ), qui travaillent pour les EMCC, CTS, Hydrokarst, Satif, Ocan, etc.....
Vous faites les comptes a la place des gens et dites que les plongeurs offshores sont des nantis et qu ils peuvent se payer une visite à ce prix....
Mais pour qui vous prenez vous ? Connaissez vous le statut d un plongeur offshore français ?
Pas de retraite, pas de secu, pas d assedics, bien sûr par contre, taxé par l état Français sur les revenus générés a l 'étranger et rapatriés en France.....
Pourquoi ne faites vous pas alors un tarif pour les plongeurs qui travaillent en France et un autre pour les plongeurs " bling bling" qui partent a l'expat ?
Vous feriez un tarif au prorata des jours travaillés en France ou à l’étranger.Belle idée non ?
Ensuite , que vous défendiez et que vous réfléchissiez au mieux à la suite a donner ( avec entre autre scaphmotion ) a la nouvelle réglementation pas de soucis pour moi, vous avez une légitimité incontestable.
Je ne m'attaque qu'au prix d'une visite médicale qui est indécent et hors convention médicale.
jojo13
 
Message(s) : 45
Inscription : 01 Mars 2008, 21:07


Retour vers Médecine

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité